mercredi 17 avril 2013

La menace quotidienne

Depuis quelques temps la ville de Nouakchott connaît un soubresaut dû essentiellement à des actions de mauvaises augures que certains malfrats mènent contre de paisibles filles ou femmes allant jusqu'à leur enlever la vie par des actes de barbaries que notre sainte religion interdits.
Cette situation appelle de nous tous, pouvoir, intellectuels, érudits et toute personne éprise de paix à conjuguer nos efforts pour dénoncer cette insécurité totale, qui se manifeste de jour comme de nuit à chaque instant qu'une fille, ou qu'une femme sorte de chez elle pour aller vaquer à ses occupations quotidiennes, elles sont l'objet de rapt et/ou de viols par des gants.
Notre ville était il y a quelques temps une cité paisible où les habitants pouvaient vaquaient au quotidien sans jamais être inquiéter dans leur solitude et chacun pouvait dormir à même le sol, sans qu'aucune mouche ne dérange son sommeil.
Aujourd'hui ce n'est plus le cas, personne n'est plus en sécurité, malgré la présence des hommes chargés de ma sécurité des populations, les filles qui en générale se déplacent pour aller dans les établissements, ou qui travaillent, ou qui cherchent de l'emploi entre autres ne se sentent en mesure de pouvoir se déplacer sans des conditions sécuritaires.
Voilà un constat que nous voulons que les Autorités prennent en considération pour mettre un terme à cette situation sécuritaire et amener les mauritaniennes à se sentir plus en sécurité qu'actuellement.
Il faut que cette situation soit étudiée et prise en compte au plus haut niveau.